Na obsah stránky

Jazyk:CSENDE
 

La nature

, autor: PhDr. Jiří Bartoň

Le cadre naturel de l´arrondissement de Prague 11

Le relief du paysage et sa composition

La forme initiale du plateau de Prague était une plaine tertiaire avec des dénivellations relativement faibles. Les sédiments d´avant l´čre primaire ne sont montés que rarement ŕ la surface; dans la région, le seul lieu formé de cette maničre est la colline de Háj. Des preuves sur une vie maritime riche dans la période ancienne de l´čre primaire ont été trouvées lors des fouilles du tunnel pour le métro entre les quartiers proches de Spořilov et Kačerov. Il s´agit des fossiles de la période de l´Ordovicien inférieur, montrant des queues du plus grand des trilobites tchčques.

La surface de la région est composée d´une maničre prépondérante des terres alluviales de sable et du mélange du limon et de l´argile. Avant la construction de l´agglomération résidentielle de Jižní Město, ces terres ont été couvertes par la couche arable. La terre sous les couches supérieures est pour la plupart formée par l´argile. Le fond rocheux date du Protérozoďque supérieur et fait partie du groupe de Štěchovice. Il est formé par des ardoises en poussičre, sable ou bien silicates, avec la présence du grauwacke et autres ardoises.

Le terrain tourne vite dans une cręte allongée et peu marquée. Elle s´étend ŕ partir des rives du ruisseau Botič dans la direction occidentale jusqu´ŕ la foręt de Kunratice, oů elle est bornée par la vallée du ruisseau de Kunratice. La colline de Háj voisinant avec l´hôtel Opatov s´élčve ŕ 317 m. Le sommet de Chodová, plus élevé, mesure 319 mčtres d´altitude. Il se trouve au sud‑­ouest du tracé de l´autoroute dans l´espace de Jižní Město II. Cependant, ce qui attire l´attention plus aujourd´hui est la cime de la colline artificellement créée ŕ sa proximité, complétée par un pavillon. A la périphérie de la foręt Milíčovský, des stocks étendus du matériel fouillé pendant la construction de la ligne C du métro ont été amassés. Aujourd´hui, ce bloc est désigné comme la colline de Milíčov. Elle est caractérisée par une verdure agréable, et les peuplements qui y poussent et les sentiers qui la traversent invitent les habitants au sports de recréation et aux promenades.

Les cours d´eau

Dans la région, les cours d´eau ont dű céder le béton, et sont ainsi couverts sous la surface de la terre dans beaucoup de parties du territoire : cela s´applique également au ruisseau de Chodov, qui passe le fort de Chodov de la direction orientale, et au ruisseau de Háje, une source d´eau qui se trouve au nord du quartier original de Háje.

La base des petits cours d´eau de la région est représentée par le ruisseau Botič, męme si son contact avec Prague 11 est relativement symbolique. Le ruisseau prend sa source noin loin de Křížkový Újezdec. A partir de Kocanda, il traverse le parc de Průhonice, entre le territoire de Prague prčs de Újezd et ensuite traverse Křeslice, Petrovice, Hostivař et autres arrondissements. Son voyage se termine sous le château fort de Vyšehrad, oů il se déverse dans la Vltava. La longeur totale de Botič est de 33,5 km et sept étangs ont été créés sur son cours. La surface de son bassin s´élčve ŕ 134,8 km2 et son débit moyen au débouché fait 0,44 m3. La longeur de son cours sur le terroitoire de Prague est 21 km.

Le profil de Botič dans la région prčs de Jižní Město a été considérablement modifié par le barrage de Hostivař, qui se trouve au sud du cadastre voisin. Créée dans une vallée naturelle dans les années 1959‑1963, le barrage de Hostivař repose sur une digue en terre, avec l´hauteur de 16 m et longueur au couronnement de 110 m. Le lac, rempli par l´eau un an plus tard, a une superficie de 53 ha. La profondeur maximale du lac atteint 12 m, l´amplitude de retenue de Botič s´élčve ŕ 2,6 km. Le volume permanent de l´eau rétenue représente 1,34 million m3, la rétention maximale du barrage est plus de 2 million mčtres cubes d´eau.

Juste derričre la frontičre sud de Jižní Město coule le petit ruisseau de Milíčov. Dans le voisinage de la Cour de Milíčov dans le cadastre de Újezd, un mini-systčme d´étangs a été créé. Venant de l´ouest ŕ l´est, on peut y trouver les étangs Nový (ou bien de Milíčov), Kančík, Homolka et Vrah. L´étang de Milíčov en est le plus large (3,24 ha), avec l´eau la plus propre et aussi avec les rives les mieux adaptées ŕ l´usage de recréation. A l´est de l´étang qui porte le nom peu poétique Ť Vrah ť (le meurtier), un réservoir de sédimentation a été établi dans une période relativement récente. Il recueille des impuretés de la canalisation de l´eau de pluie apportées dans le ruisseau de Milíčov de la partie annexe de Jižní Město. Les patriotes locaux ont baptisé le réservoir Ť Šáteček ť ou Ť Šátek ť (le foulard).

Comme la région se trouve au‑dessus de la plaine ŕ l´altitude de 250 m, elle permet aux habitants de Prague 11 de vivre hors de portée de la plupart des phénomčnes d´inversion présents dans les altitudes plus basses de l´agglomération pragoise. Grâce ŕ la dominance des vents d´ouest avec une vitesse moyenne de 3,3 m/s, le territoire jouit d´une bonne qualité de l´air. L´inversion basse, qui touche la couche de jusqu´ŕ 25 m au dessus du terrain lors des pauvres conditions de dispersion, n´est donc présente que dans un faible pourcentage de cas, surtout pendant la nuit et tôt le matin. Du point de vue climatique, la région peut ętre caractérisée comme un territoire modérément chaud, et représente alors une zone résidentielle favorable.

La flore

La ligne qui va de Modřany par Kunratice ŕ Jižní Město forme une frontičre entre deux régions géographiques d´habitat des plantes en République tchčque. L´habitat de la végétation et la flore thermophile s´étend au nord, et au sud se trouve la région oů sont présentes des foręts feuillues caduques de la zone tempérée, ainsi que d´autres plantes qui ont besoin de la terre et de l´air d´une humidité moyenne, qui sont typiques pour l´altitude de 300 ŕ 350 mčtres.

Il n´y a presque pas de foręts dans la région au nord, utilisée pour l´agriculture d´une maničre intensive. Les restes des steppes avec toute une gamme de plantes d´origine continentale et méditerranéenne y ont été préservés. Les foręts, d´une étendue limitée, se caractérisent par des chęnaies thermophiles ŕ chęne pubescent. Sur le territoire de Prague 11 et dans son voisinage, la flore typique pour cette région disparaît, et la chęnaie thermophile n´y est pas trouvée dans sa forme typique. Ainsi, les pentes ardoiseuses de la foręt de Kunratice et de la foręt voisine de Michle, qui forment un espace de verdure de 300 ha, sont couvertes des chęnes nains et des espčces thermophiles comme le cornouiller mâle, la fraxinelle, le dompte‑venin ou le sceau de Salomon.

Le déboisement permanent des régions au sud ne date que du Moyen‑Age. Les peuplements caractéristiques comprennent les chęnaies ŕ charme et ŕ tilleul, partiellement préservées dans les foręts de Kunratice et de Milíčov, les chęnaies ŕ pin et épicéa, et les bois de hętres dans les altitudes plus élevées. Les populations des étangs et les divers types des prés sont typiques pour cette région. Les chęnaies ŕ charme et ŕ tilleul sont riches en espčces et contiennent une multitude des espčces végétales thermophiles. Dans la chęnaie acidophile dans les foręts de Kunratice et de Michle, on peut également trouver des espčces plus psychrophiles. En plus, il y a des monocultures de sapins, des pins, ainsi que des épicéas dans un nombre plus restreint, et des divers types des arbres feuillus. Dans la foręt de Milíčov, qui a une superficie de 76 ha, les bois des aulnes avec la laîche distante ont été préservés autours des sources. Les populations des étangs et les prés humides se situent dans les cadastres de Újezd, Hrnčíř et Šeberov.

Cependant, l´usage agriculturel intensif dans les sičcles passés a déjŕ débarrassé la plupart du territoire de Prague 11 de sa flore originale. Prčs des ruisseaux, sur les terrains non‑bâtis, qui ne sont pas utilisés pour l´agriculture ou le jardinage, on peut aujourd´hui trouver seulement un boisement secondaire de sapins, mélčzes, pins et robiniers, ou exceptionnellement aussi des fręnes et des chęnes.

La verdure plantée artificiellement dans un passé récent et aujourd´hui devient de plus en plus dominante dans l´espace entre les bâtiments de Jižní Město. Au nord‑est de Háje, dans la direction vers le réservoir, un bois de recréation agréable a été créé depuis 1963.

La faune

Malgré le caractčre urbain de la région, on ne peut pas oublier sa faune vivant ŕ l´intérieur ou au voisinage immédiat de l´arrondissement. De l´intéręt sont surtout les populations des étangs autour de Kunratice, Šeberov, Hrnčíř et Milíčov. La structure des espčces des poissons est presque absolument artificielle, mais la gamme variée d´oiseaux et mammifčres qui occupent les rives et les espaces prčs des rives est pour la plupart d´origine naturelle. Parmi les oiseaux d´eau qui y demeurent et nichent sont, ŕ part le canard colvert, bien répandu, la foulque, le fuligule morillon, la gallinule poule d´eau, ainsi que la cigogne et la cygne pendant sa migration. Le rat musqué habite parfois dans les digues. La région également accueille des batraciens, de divers espčces de grenouilles y compris la rainette et le sonneur ŕ ventre de feu, l´orvet et la couleuvre ŕ collier. La faune des invertébrés, notamment de l´insecte, est aussi trčs intéressante et riche en espčces. Les foręts voisins sont le domicile pour les espčces des vertébrés de chasse comme le chevreuil, le ličvre, le faisan et la perdrix, mais aussi d´autres comme le blaireau ou le renard. Le mouflon a été introduit dans la région. Parmi les oiseaux de proie, nous y trouveront la buse variable, le faucon crécerelle, et certains types d´hiboux comme la chouette houlotte ou la chevęche. Le pic noir, le pic épeiche et le pivert habitent dans la région. Les foręts feuillues sont également un domicile favorable pour des espčces d´insecte intéressantes.

Les zones protégées

dans le voisinage immédiat de Prague 11 et dans les arrondissements associés

Les étangs et les prés de Hrnčíře‑Šeberov (cadastres de Hrnčíře et Šeberov), superficie d´environ 15 ha.

Le systčme de trois étangs avec des populations riveraines et des prés humides, l´habitat de plantes des marécages et d´oiseaux d´eau.

Les étangs et la foręt de Milíčov (cadastre de Újezd), superficie d´environ 80 ha.

La base géologique des ardoises du Protérozoďque a été recouverte par des sédiments quaternaires; la composition naturelle du bois feuillu – la chęnaie ŕ tilleul, la chęnaie ŕ charme, les aulnes; le systčme des étangs avec des peuplements riverains voisins formés par les roseaux et les prés humides. L´eau du territoire de Jižní Město, et en fait de toute la région, est emmenée dans la Vltava. A cause du sous‑sol imperméable, l´eau souterraine se trouvait toujours trčs prčs sous la surface du terrain de la région, dont une partie est légčrement inclinée vers le nord et l´autre vers le sud. La situation est analogique dans les cadastres de Šeberov et Újezd, les arrondissements voisins. Męme si les réserves d´eau ne dépendent que du volume des précipitations, le territoire est devenu la zone source et la zone d´infiltration de plusieurs sources d´eau mineures. Le niveau de l´eau souterraine dans l´arrondissment de Jižní Město et son voisinage a été néanmoins considérablement influencé par les vastes activités de construction. Dans le systčme autour de la rivičre Berounka, le territoire de Prague 11 fait partie du plateau pragois. Au sud‑ouest de la région, relativement non loin – ŕ côté de la ligne de Hořovice et au confluent de la Berounka et la Vltava – commencent les hautes terres de Brdy. Environ dix kilomčtres vers le sud‑est, le plateau pragois passe dans le paysage ondulé de la Bohęme centrale, et immédiatement aprčs dans les coteaux de Benešov.

Sélection des articles faite par : Jiří Bartoň

Symbióza

 

Chráněné stromy

 

Chráněné stromy

 

Milíčovská alej

 

Půvab a síla stromů

 

Centrální park v říjnu

 

Centrální park

 

Centrální park

 

Centrální park

 

Vskutku park

 

Zelená vede

 

Z procházky

 

Pohled zblízka

 

Parčík u ul. V Jezírkách

 

Ranní slunce

 

Kvetoucí ulice

 

Výhled

 

Z ulic

 

Stín stromů

 

Zeleň kolem Modré školy

 

Zeleň mezi domy

 

Jižní Město II

 

Labutí rodinka

 

Labutě na rybníku

 

Labutě na Homolce

 

Opuštěná jabloň

 

Poklid na rybníku

 

Kačeny na rybníku Homolce

 

Divoká, ale na vodítku

 

Zajíc

 

Straka

 

Startující straka

 

Kosí jarní zpěv

 

Král mezi ploty

 

Ekostádo

 

Zvědavost

 

Hodný

 

Kůň z Újezda

 

Kačeny na vodní nádrži na vodoteči pod Chodovcem

 

Motýl

 

Botič u Křeslic

 

Starý strom v údolí Botiče

 

Nový rybník v Milíčovském lese

 

Duby u Homolky

 

Živá voda

 

Kateřinský smrk

 

Milíčovský potok

 

Milíčovský vrch

 

Milíčovský les mezi rybníky Vrahem a Homolkou

 

Košíkovský potok na katastru Chodova

 

Košíkovský potok na katastru Chodova

 

Botič od Křeslic k Petrovicím

 

Potok Botič pod zaniklým mlýnským rybníkem u Křeslic

 

Romantika u Botiče

 

Michelský les, vycházková cesta

 

Nádrž na vodoteči pod ulicí Nad Úpadem v Hájích

 

Náš díl Michelského lesa se smíšeným porostem

 

Náš díl Michelského lesa, úsek smrkového porostu

 

Král dubů u rybníka Homolky

 

Jižní Město od Hrnčíř

 

Vlčí máky

 

Divizna

 

Kakost

 

Čičorka

 

Jírovec z Chodova

 

Javor u Opatovské ul.

 

Vyhlídka

 

Mladá borovice Mil. vrch

 

Sakura Milíč. vrch

 

Šípková růže na Milíčovském vrchu

 
, autor: PhDr. Jiří Bartoň

Uvnitř i vně

 
 
25.9.2009 9:37:03 - actualisation 12.5.2012 15:04:19 | déchiffré 34679x | PhDr. Jiří Bartoň
 

 

Důležité kontakty

Úřad městské části Praha 11
Ocelíkova 672/1
149 41 Praha 415

tel: 267 902 111

O-linka
800 104 300
obcanskalinka@praha11.cz

Úřední hodiny

Odbory: územního rozvoje, kancelář starosty, kancelář tajemníka, ekonomický, majetkoprávní, správy majetku

Aktuální úřední hodiny

Úřad MČ Praha 11 © 2003-2010  |  podatelna@praha11.cz  |  webmaster  |  prohlášení o přístupnostimapa webu  |  RSS | QSw| QSa
load